Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Société - Vision du monde - Analyse & Opinions 1

Les « Décennies du malheur » selon la Fondation Rockefeller

Une étude de la Fondation Rockefeller, publiée en mai 2010, envisage deux «Décennies du malheur ». Au programme : catastrophes naturelles, attaques terroristes, systèmes économiques incontrôlables et surveillance électronique généralisée.

 

Par Antoine DECAEN
Ajout et corrections
JosPublic
(Buenos Aires) Publié le 2 août 2010 sur Mécanopolis et ici le 29 septembre 2010

Télécharger le rapport de la fondation Rockefeller " Scénarios pour l'avenir de la technologie et le développement global

PDF 54 pages

Voilà un document pouvant servir à des débats citoyens. Un outil de réflexion afin de trouver les moyens pour que les projections ne se réalisent pas. Une traduction professionnelle de l'anglais au français serait grandement utile. Faites savoir à JoPublic si c'est possible, afin que le document puisse circuler dans la francophonie. Cliquez ici:  JosPublic

Base de l'étude: la fondation Rockfeller a commencé sa démarche en faisant l'inventaire des scénarios possibles et des forces qui orientent le futur des technologies et le développement international. C'est en consultant des équipes de chercheurs de la Fondation, des consultants experts et des groupes et associations recevant des fonds de la Fondation qu'elle a pu concocter les scénarios.

Les résultats de la démarche se présentent en quatre grands scénarios

Déficit démocratique (lock step)

Un monde
la démarche gouvernementale ira plutôt du haut au bas que le contraire. Des chefs plus autoritaires, plus de contrôle de l'État sur la sécurité et sur les citoyens. Des innovations très limitées et une attitude qui renvoie le citoyen à lui-même.

Ingénieux ensemble (clever toghether)

Un monde hautement coordonné et dont les stratégies seront surtout gagnantes et émergeront pour régler
autant des problèmes urgents que des situations corsées mondialement.

Piraterie informatique (Hack Attack)

Un monde économiquement instable
l'utilisation du téléphone-à-tout et où le cyberpiratage seront décuplés en terme de quantité et de sophistication. Face à des gouvernements affaiblis, les forces criminelles seront renforcies engendrant des innovations dangereuses.

Débrouillardise de la rue (Smart Scramble)

Un monde avec une économie en dépression dans lequel les individus et les communautés développeront des façons de faire localement
, puisque laissés à leur capacité d’innovations pour trouver les solutions devant de nouveaux problèmes de société.

Résumé: Une projection d’un futur cauchemardesque qui décrit une dictature mondiale étroitement contrôlée par l’élite mondiale et leurs serviteurs et bénéficiaires : les multimillionnaires. Ce rapport, intitulé « Scénarios pour l’avenir de la technologie et le développement global », prédit quatre grandes lignes et possibles scénarios pour un avenir à court et moyen terme.

Un de ces possibles scénarios, intitulé « Hack Attack » (attaque de hackers) décrit une technologie diabolisée, une arme informatique criminelle qui règne dans un monde où la civilisation s’est effondrée.

Des événements dévastateurs comme le 11 septembre, le tsunami en Asie du Sud en 2004, ou le tremblement de terre en Haïti en 2010, ont préparé les mentalités à des catastrophes inattendues, mais certainement pas à une succession sans relâche de catastrophes encore plus considérables.

Dans ce document, les années 2010 à 2030 sont qualifiées de « décennie du malheur » pour les raisons suivantes: des bombardements en 2012 tuèrent quelques 13 000 personnes, suivis de près par un tremblement de terre en Indonésie qui provoqua la mort de 40 000 autres, puis un gigantesque tsunami qui balaye pratiquement la totalité du Nicaragua, enfin une sécheresse liée au changement climatique provoque une famine sans précédant en Chine occidentale.

L’étude d’écrit également les nations perdant le contrôle de leurs finances publiques et une incapacité à gérer l’ordre et la stabilité provoquant toujours plus de violence de criminalité et de troubles au sein de la société.

Vers 2030, il n’y aura plus de distinction entre «pays développés» et «pays en voie de développement».

Cependant  l’étude affirme que la prospérité de l’élite mondiale et des plus nantis sera assurée : « La différence entre les nantis et les plus défavorisés sera de plus en plus grande. Les plus riches auront encore les moyens financiers de se protéger. Les quartiers privés et sécurisés fleuriront partout dans le monde. Ce seront des sortes d’îlots entourés de bidonvilles. (…) En 2025, il sera de rigueur non pas de construire une maison, mais bien une forteresse avec de hauts murs et protégée par du personnel armé provenant d’entreprises de sécurité privées ».

A propos d’Internet, le rapport indique que «la technologie des pirates de l’informatique sera chaque fois plus complexe et développée». Les escroqueries sur Internet et la vente pyramidale seront un fléau. Les pirates informatiques les plus performants tenteront de détruire les sociétés, les gouvernements et les systèmes bancaires, par l’intermédiaire du Fishing et du vol de bases de données informatisées, rançonnant ainsi leurs victimes.

Les gouvernements ne pourront plus surveiller, identifier ou restreindre ces activités illégales, indique le rapport, d’où la nécessité de mettre en œuvre un système de sécurité hautement sophistiqué afin de contrôler les intégrants du réseau ainsi que leurs activités à l’extérieur du dit réseau (Internet).

Les technologies de vérification de l’identité deviendront une routine de la vie quotidienne. Une base de données d’enregistrements de rétines, volée par des pirates en 2017, sera utilisée pour créer de nombreuses fausses identités dans le milieu des années 2020.

Tandis que la technologie Internet est diabolisée dans ce scénario d’anticipation, l’étude de la Fondation Rockefeller prévoit également une explosion sur le marché noir de récoltes d’aliments produits à partir d’OGM, appelés ici et pour l’occasion «progressistes», par les masses populaires décimées et appauvries.

L’étude détaille aussi la présence de réseaux criminels très bien organisés produisant grâce à un système d’ingénierie inverse de produits initialement « légaux », tout type de produits extrêmement dangereux comme la fabrication de pseudos vaccins qui occasionneront par exemples en 2021 la mort de 600 enfants par l’intermédiaire d’un « vaccin » falsifié contre l’hépatite B, qui tout compte fait ne sera finalement que peu de chose en comparaison d’une gigantesque hécatombe due à un médicament frelaté qui devait supposément agir contre le paludisme…

Détail intéressant, le rapport de la Fondation Rockefeller mentionne le « fearmongering » (propagande de la peur) à propos du changement climatique et des catastrophes naturelles ainsi que les attaques terroristes à grande échelle comme « outil de contrôle des populations ».

 

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  La disparition des États-Unis en tant que superpuissance mondiale

  Vivre en ce pays... les États-Unis. Et si c'était ici, au Québec

Vers la Fiche:
 Vision du monde

Télécharger le rapport de la fondation Rockefeller " Scénarios pour l'avenir de la technologie et le développement global
Texte en anglais seulement

PDF 54 pages